Lever-Coucher du Soleil PARIS : Lever du Soleil à : 6:53 AM - Coucher du Soleil à : 8:54 PM
Accueil Bases Solaires Images Instruments Radio-Astro Ateliers Dossiers Liens Contact  
Regardez vivre le Soleil en H-alpha - Watch the sun living
COLORISEZ VOS IMAGES Ha ACQUISES EN N&B
(colorisation sous Photoshop)

Cette page n'a pas pour prétention d'apporter la solution de colorisation des images, mais celle que j'utilise et que d'autres amateurs utilisent. Si cette manière de faire vous convient, alors n'hésitez pas à vous en servire ; cette page est faite pour çà !
Vous vous êtes certainement déjà demandé comment coloriser des images acquises en noir et blanc avec votre webcam placée derrière votre filtre Ha.
Vous penserez également qu'il est stupide de prendre des images en noir et blanc alors que vous pourriez bien les prendre en couleur et ainsi éviter des manipulations supplémentaires sur votre logiciel de traitement d'images. Et bien, justement, le fait d'acquérir des images en noir et blanc vous apportera une qualité supérieure à ce que vous obtiendriez si vous aviez capturé vos films en couleur, a fortiori si vous avez modifié votre webcam avec un capteur N&B du type Sony ICX098BL-6. Si vous ne me croyez pas, faites l'essai !
Allez, ne perdons pas plus de temps et voyons comment cela fonctionne.

Pour vous donner une idée du résultat, la manip consiste à partir d'une image comme celle-ci :



pour obtenir cela :



sympathique, non ?

  
Dans cette explication nous allons démontrer que la méthode fonctionne aussi bien sur les gros plans (surface ou protubérances) que sur le disque solaire en entier. Mais d'abord faisons un petit constat qui vous aidera à comprendre certains réglages. Voyons, l'image ci-dessous. Cette photo est acquise en couleur (RVB) et nous avons séparé les couches de l'image. Maintenant chaque couche individuelle est en niveau de gris comme si on avait pris 3 clichés derrière 3 filtres rouge, vert et bleu (cliquez sur l'image pour l'agrandir).
  
On remarque que la couche rouge est la plus brillante (ce qui est normal, puisque nous somme dans la longueur d'onde de l'Hydrogène a dont la dominance est rouge. La couche verte semble pas trop surrexposée, parcontre la quantité d'informations reçues dans la couche bleue est bien plus faible que dans les autres.
Ce constat va nous aider à connaitre les directions à prendre dans les changements de valeurs que nous allons apporter à notre image N&B.

Voici donc, les images sur lesquelles nous allons travailler :



Celles-ci sont regroupées dans une seule mosaïque afin d'appliquer les mêmes réglages à chacune et pour montrer que cela fonctionne quelque soit le type de montage optique utilisé lors de l'acquisition.

Allons dans Photoshop et ouvrons l'image. On remarque que celle-ce est bien en RVB. Ceci est important car cela va nous permettre de travailler directement sur les couches qui composent l'image. Si l'image avait été en "niveaux de gris" il aurait fallut la transpormer en RVB ou travailler sur 3 duplicatas séparés et les assembler ensuite.

  
Dans la pratique, nous allons voir que les choses sont beaucoup plus simples car il suffit simplement de jouer sur les niveaux de luminosité des 3 couches Rouge, Verte et Bleue qui composent notre image. Pour celà, dans Photoshop, on compose la combinaison de touches suivante : Ctrl L pour ouvrir la graphique faisant apparaître les courbes de luminosité. A partir de là, cliquer sur la flèche de la fenêtre où RVB apparaît et sélectionnez la couche bleue. (cliquez sur l'image pour l'agrandir).
  
Maintenant, le plus simple reste à faire. Sélectionnez la couche bleue et positionnez la valeur du niveau d'entrée au minimum. Cette valeur mini est limitée à 0,10. Sélectionnez ensuite la couche rouge et positionnez-la à 1,70 puis la verte à 0,50 ensuite cliquez sur le bouton "OK". Ces réglages sont purement arbitraires car ils sont décrits en fonction de mes goûts, mais c'est le principe de cette technique. A vous ensuite d'adopter les réglages qui vous conviennent le mieux. (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

  
Voilà ! La colorisation est terminée. S'il y a des petites corrections à apporter sur les couches vous savez comment faire maintenant. Ci-dessous, est présenté le résultat final. Pas mal, tout de même, non ?


  
Si l'explication semble un peu longue, il n'en est rien en pratique. En réalité, après une ou deux images colorisées vous pourrez rééditer l'expérience en à peine moins de 30 secondes !
Cette méthode, rappelons le, a pour but de donner une autre esthétique à des images dépourvues de couleur mais pas de restituer les vraies couleurs visibles dans l'oculaire. Ceci dit, si c'était le cas, on obtiendrai une image monochromatique rouge qui après tout a moins d'intérêt qu'une image en N&B qui fait ressortir le mieux le contrast. Mais si çà vous dit d'essayer, la méthode le permet.
Voilà, j'espère que cette page vous sera profitable. Bon amusement ! Astronomicalement...